Blogue

Et s’il y avait d’autres options qu’une augmentation de salaire?

Vous avez bâti et ouvert votre clinique vétérinaire pour de nombreuses raisons: votre amour des animaux, votre besoin d’aider, votre envie d’être votre propre patron, (insérer votre raison personnelle ici.). Mais aviez-vous la fibre entrepreneuriale à la base? Peut-être pas. Et comme la gestion de personnel, le management et le leadership font peu partie de la formation continue — maximum quelques conférences lors du congrès annuel —, c’est difficile des fois de mettre le costume de patron! Voici donc une notion de base pour vous éclairer: valoriser ses employés, c’est plus qu’important, c’est vital! Et surtout, ce n’est pas seulement une question de «payer des choses pour vos employés». Bref, prendre soin de ses employés, ça n’a pas de prix, et ça vaut cher!

Lire l'article

Bon boss, bad boss

Vous connaissez l’adage «on ne quitte pas son travail, on quitte son patron» ? Eh bien dans le monde vétérinaire comme partout ailleurs, tout porte à croire que ce petit dicton aurait tout d’une grande et bien triste vérité! Mais qu’est-ce qui nous donne envie de quitter notre patron? Après avoir épluché soigneusement plusieurs recherches, de nombreux articles et maintes chroniques, trois caractéristiques montent sur le podium pour déterminer si un patron est bon ou mauvais. Il serait difficile d’attribuer officiellement le bronze, l’argent et l’or à ces trois caractéristiques… Disons seulement qu’elles valent toutes leur pesant d’or!

Lire l'article

Quoi faire au Saguenay cet été!

Faites d’une pierre trois coups en prévoyant un mandat au Saguenay cet été! Vous profiterez de votre été pour découvrir la beauté de la région tout en prenant de l’expérience inestimable et en donnant un solide coup de pouce à des confrères vétérinaires. Ça vous tente? Jetez un oeil aux différents attraits que vous pourriez visiter pendant votre passage!

Lire l'article

V pour Vacances!

Se divertir est primordial pour votre bien-être mental, c’est un fait! Des scientifiques ont d’ailleurs démontré que lorsque des bébés rats sont privés de divertissement, leur cerveau se développe anormalement! Bon, nous ne sommes pas des rongeurs et aucune comparaison n’est parfaite, mais reste qu’il est effectivement reconnu que nous avons besoin de loisirs et de plaisir pour bien vivre! Et quoi de mieux pour cela que des vacances! Je suis d’ailleurs un cobaye parfait pour illustrer cette idée, puisque je reviens tout récemment d’une belle semaine de repos! Avec l’été qui est maintenant bien installé, le moment est parfait pour réfléchir sur les nombreux bienfaits des vacances, qui se font sentir avant, pendant — évidemment — et après votre moment de repos bien mérité!

Lire l'article

Avez-vous envie de vous lever le matin?

Faites-vous partie de ceux qui se lèvent souriants et prêts à aller travailler, ou plutôt de la masse qui peine à s’extirper du lit du lundi au vendredi? Cette question peut sembler anodine, mais la réponse en dit long sur un enjeu considérable de votre vie: votre motivation au travail! En 2014, un sondage Gallup révélait que sur tous les 80 837 travailleurs interrogés, 51% se disaient désengagés, donc démotivés, face à leur emploi. Pire encore: 17.5% se disaient activement désengagés! Ce qui fait 68.5% des travailleurs qui se rendent au boulot à reculons. Donc près de 7 personnes sur 10. Après cette statistique sinistre, une question s’impose: êtes-vous l’une des 3 personnes restantes?

Lire l'article

Comment désactiver les avis de sa page Facebook

Je suis d’avis qu’en 2016, il est primordial pour une entreprise, telle qu’une clinique ou un hôpital vétérinaire d’être présente et active sur les médias sociaux! Par contre, je suis d’autant plus d’avis qu’il faut le faire en respectant l’éthique de la profession. Facebook développe constamment de nouvelles fonctionnalités qui font le bonheur de ses adeptes, mais qui ne tiennent évidemment pas compte des restrictions émises par les différents ordres professionnels. Je parle, entre autres, de la fonction «Avis» qui permet aux utilisateurs de noter une entreprise sur une échelle de 1 à 5 et d’y laisser un témoignage sur leur expérience client.

Lire l'article

Un client mécontent? On fait quoi avec ça?

Le service à la clientèle, c’est une priorité pour votre clinique? Plusieurs propriétaires répondront que oui, bien sûr. Toutefois, malgré les meilleures intentions du monde, il est presque impossible d’empêcher que certains clients soient mécontents en fin de compte. Un rapide coup d’oeil aux avis des usagés de certaines cliniques sur Google permet de constater que l’insatisfaction est parfois bien tangible, malheureusement. Le Harvard Business Review nous apprend d’ailleurs que 84% des clients questionnés lors d’une récente étude affirment que leurs attentes n’ont pas été répondues lors de leur dernière interaction avec un commerçant! Ça en dit long sur l’état général de la satisfaction de la clientèle de nos jours… D’accord, mais une fois que le mal est fait et que le client l’exprime vertement à l’une de vos techniciennes, à l’un de vos vétérinaires ou même directement à vous, quels sont les bons gestes à poser?

Lire l'article

Une idée simple pour rentabiliser les temps morts

Avouez que le titre a piqué votre curiosité! Ou, du moins, avouez que la question des périodes « mortes » a suscité de fréquentes réflexions… et tachycardies! C’est une question que je me fais souvent poser, mais à l’envers. Ça ressemble à « qu’est-ce que la TSA va faire si c’est tranquille? ». Eh bien, j’arrive non seulement avec la réponse, mais aussi avec une façon de vous faire économiser de l’argent! C’est en assistant à une conférence où j’ai entendu parler de ce chirurgien américain qui était tanné de voir ses collègues oublier certaines étapes importantes des chirurgies que j’ai eu l’idée de vous parler du concept des protocoles. Vous voulez en savoir plus? Allez lire The Checklist Manifesto, un must!

Lire l'article

« Pourrais-tu faire plus d’heures cet été ? » : attention au surmenage!

Dans tout milieu de travail, des circonstances particulières peuvent perturber le rythme habituel des activités. Il peut s’agir d’une période de grand achalandage, de vacances ou bien d’une démission. Lorsqu’elles se produisent, il est fort probable qu’elles pèsent sur les épaules de vos employés en leur imposant une surcharge de travail. Cette surcharge pourrait les épuiser, voire même les mener à une situation de surmenage.

Lire l'article